Parution: “Les logiques sociales de l’imaginaire”

Les logiques sociales de l’imaginaire

Francis Farrugia, Antigone Mouchtouris
et Fabienne Soldini (dirs.)

Différents imaginaires sociaux – actifs dans le monde commun et dans le monde savant – sont ici identifiés, analysés et interprétés : imaginaire du loup ; de la mauvaise mort dans les romans policiers contemporains ; du don du sang ; du voyage et du touriste ; de l’écrivain public et du passeur ; des publics des musées et de leur imaginaire ; de l’itinéraire imaginaire des visites muséales ; de l’Histoire et de la Préhistoire ; de la connaissance ordinaire, scientifique, et sociologique. Ces logiques sociales de l’imaginaire trament la vie collective.

Cet ouvrage prolonge les recherches menées par notre groupe, dans le cadre du Réseau thématique Sociologie de la connaissance de l’Association française de sociologie et du comité de recherche du même nom, de l’Association internationale des sociologues de langue française. Les logiques sociales de l’imaginaire forment une trilogie avec La pensée des sociologues et Les outils des sociologues.




[Vient de paraître] Malaise dans la culture. Un diagnostic du présent

Vient de paraître : Malaise dans la culture. Un diagnostic du présent de Francis FARRUGIA, aux Éditions de l’Harmattan, coll. Logiques sociales, série Sociologie de la connaissance

Cet ouvrage se propose de dresser un diagnostic du présent, de saisir l’homme de la société démocratique libérale dans sa multidimensionnalité et sa complexité. L’auteur identifie et interprète les forces matérielles, réelles, imaginaires et symboliques qui agissent conjointement sur son corps et sur son esprit et fabriquent en grande part ses émotions, ses sentiments, ses opinions et ses actions. L’analyse sociologique des idéologies est ici renouvelée par le recours à la psychanalyse et à la narratologie.

Plus d’informations et commandes : site de l’éditeur




[Vient de paraître] La temporalité de l’expérience artistique

VIENT DE PARAÎTRE
La temporalité de l’expérience esthétique
d’Antigone MOUCHTOURIS
Préface de Bernard VALADE
Éditions du Cygne

 

Cet ouvrage nous amène à saisir la dynamique de l’expérience esthétique à travers le prisme du temps. Il rompt ainsi avec les lieux communs de la construction du goût esthétique et engage l’individu social sur la dimension du Kairos. Il réactualise le débat ancien, toujours d’actualité, de la relation entre forme esthétique et réception. À chaque fois que les avant-gardes sont nées, elles ont cherché à provoquer un déplacement noétique chez le spectateur. L’expérience esthétique n’y est plus une répétition du déjà vu, mais celle qui crée une rupture ; par la création de nouveaux concepts comme la temporalité de la réception et le déplacement noétique cet ouvrage révèle les relations inscrites dans une temporalité entre spectateur et œuvre artistique.

 

Plus d’informations et commandes : http://www.editionsducygne.com/editions-du-cygne-temporalite-experience-esthetique.html




[Vient de paraître] Émotions (en)vie sociale

Émotions (en)vie sociale, sous la dir. d’Antigone Mouchtouris, Paris : Éditions Le Manuscrit, coll. Topos

Après avoir publié des ouvrages sur les passions sociales,
la nostalgie, la honte et les remords, Antigone Mouchtouris
poursuit un cycle de réflexions sur le rôle des émotions
dans la vie sociale. Les analyses sociologiques sur la
dimension sociale des émotions sont peu nombreuses.
Ce livre comble cette lacune en privilégiant l’idée que tout
commence par des émotions.
Toutes les grandes transformations des actions humaines
ont la particularité d’être à la fois personnelles et
collectives ; elles ont la capacité de créer les liens sociaux
qui aboutissent à de nouveaux rapports au monde. En
privilégiant les émotions, cet ouvrage met en lumière leur
propriété de mobiles des actions transformatrices.
Antigone Mouchtouris, professeure de sociologie, est
l’auteure de nombreux ouvrages. Ses recherches sont
axées autour de la sociologie de la culture, de la temporalité
et de la dynamique de la transformation sociale.

Argumentaire et plus d’informations




Programme du RT 10 Sociologie de la connaissance pour le 8e Congrès de l’AFS, Aix-en Provence, 27 au 30 août 2019

Le programme complet des sessions du RT10 “Sociologie de la connaissance” pour le 8e Congrès de l’AFS à Aix-en Provence, est disponible sur le site du RT : https://rt10.hypotheses.org/congres-afs-2019

Ou directement en suivant ce lien.




[Vient de paraître] LE PHILOSOPHE ET SES AVATARS DANS LES CITÉS Les chemins d’Ulysse II de Panagiotis CHRISTIAS

Ce livre revient sur le malaise du philosophe dans les cités de l’homme le long des siècles de la tradition occidentale. Dans un premier temps, l’auteur retrace l’expérience platonicienne de la philosophie chez Al-Fârâbî (872-950) et Averroès (1126-1198), au moment de l’apogée de la culture arabo-musulmane, et chez Rousseau, au siècle des Lumières. Politique, loi, éducation constituent autant d’expériences d’un malaise philosophique devant l’ordre de la cité. Ensuite, il reprend la figure du Don Quichotte de Miguel de Cervantès (1547-1616) : une figure étrange, avatar de la noblesse d’une âme philosophique à l’aube d’une modernité désenchantrice. C’est aussi l’expérience du
jeune héros balzacien des Illusions perdues, Lucien Chardon. Balzac récite la corruption et l’échec d’une nature philosophe, perdue dans le nouvel ordre métropolitain, incompatible avec l’ordre de l’âme. Enfin, l’auteur analyse un jeu de volontés qui s’inscrit au programme de la réalisation philosophique des modernes dans le monde : la volonté de changer le passé, la volonté de chance, la volonté de liberté sans entraves.

L’AUTEUR
Ancien élève de l’École Nationale Polytechnique d’Athènes, Panagiotis Christias est spécialiste de philosophie politique et sociale. Il étudie les phénomènes moraux, politiques et socio-économiques. Il a publié un nombre important de travaux sur la philosophie politique classique, la théologie politique, l’histoire de la philosophie et de la sociologie, les Lumières et la contre-révolution, le libéralisme et l’antilibéralisme. Il a enseigné dans plusieurs universités en France et en Europe et collaboré avec des centres de recherche en France et au Canada. Il est actuellement professeur d’histoire des idées à l’Université de Chypre.

CHRISTIAS Panagiotis, Le philosophe et ses avatars dans les cités. Les chemins d’Ulysse II. Paris : Éditions Le Manuscrit, coll. Topos




[Vient de paraître] Philosophie poétique de Ritsos et Cavafy Un regard sur la Grèce contemporaine de Panagiotis CHRISTIAS

Depuis 2010, la Grèce est entrée dans la tourmente de la crise économique, enchaînée à une crise politique, morale et sociale. Il est urgent de saisir les raisons qui ont conduit les Grecs au pire moment de leur histoire après le rétablissement de la démocratie en 1974. Dans cet ouvrage, l’auteur analyse la vision de deux êtres politiques qui habitèrent poétiquement la Grèce contemporaine, Constantin Cavafy (1863-1933), l’Alexandrin, et Yannis Ritsos (1909-1990), le prolétarien. Trois thèmes essentiels à la compréhension de l’actualité de la Grèce ressortent clairement de leur philosophie poétique. D’abord, l’héritage de la guerre civile (1945-49) : le poète perçoit la multitude des victimes qui affichent clairement leur volonté de rester extérieures aux luttes intestines pour le pouvoir afin de simplement vivre avec les autres et de jouir en leur compagnie. Ensuite, une
autonomie imposante des formes sociales par rapport aux dogmes et aux pratiques politiques, que l’auteur appelle nullité de loi (ἀκυρονομία). Enfin, l’expérience primordiale de la vie individuelle et collective comme voyage qui met l’accent philosophique sur le double sens du mot errance : l’erreur et le périple.

Ancien élève de l’École Nationale Polytechnique d’Athènes, Panagiotis CHRISTIAS est spécialiste de philosophie politique et sociale. Il étudie les phénomènes moraux, politiques et socio-économiques. Il a publié un nombre important de travaux sur la philosophie politique classique, la théologie politique, l’histoire de la philosophie et de la sociologie, les Lumières et la contre-révolution, le libéralisme et l’antilibéralisme. Il a enseigné dans plusieurs universités en France et en Europe et collaboré avec des centres de recherche en France et au Canada. Il est actuellement professeur d’histoire des idées à l’Université de Chypre.

CHRISTIAS Panagiotis, Philosophie poétique de Ritsos et Cavafy. Un regard sur la Grèce contemporaine. Paris : Les Éditions du Cygne

https://www.editionsducygne.com/editions-du-cygne-philosophie-poetique_ritsos-cavafy.html




La pensée des sociologues. Catégorisation, classification, identification, différenciation et reconnaissance / sous la dir. de Francis Farrugia et Antigone Mouchtouris

 

Si, avec Max Weber, « nous appelons sociologie une science qui se propose de comprendre par interprétation l’activité sociale », alors il faut mettre en évidence le socle de cette interprétation, constitué d’un réseau de théories de la connaissance. Cette mémoire savante collective fournit les outils intellectuels indispensables à l’analyse et la compréhension des phénomènes complexes explorés dans ce livre : l’identité collective, l’interculturalité, la transaction sociale, la reconnaissance, la réussite sociale, le relativisme des valeurs, les temporalités multiples, la pensée analogique, les machineries sociales, l’ethnocentrisme, le cosmopolistisme, la globalisation, la gouvernementalité libérale, la biopolitique, les classifications et les différenciations… Pour étudier ces construits sociaux, les auteurs de cet ouvrage redéfinissent et mettent au travail les catégories et les
classifications sociologiques les plus opératives. Elles sont exposées dans les textes fondateurs d’un certain nombre de penseurs majeurs, ici réactivés : Aristote, Platon, Leibnitz, Kant, Nietzsche, Weber, Durkheim, Mauss, Halbwachs, Heidegger, Goblot, Holton, Castoriadis, Axelos, Deleuze, Guattari, Foucault, Berger et Luckmann, Klein, Honneth, Descola, Boltanski, Thévenot, Bourdieu et plusieurs autres…

L’Harmattan, 2018

Sur le site de l’éditeur

 

 

 

 

 

 

 

 

SOMMAIRE
Avant-propos
La pensée et le réel. Histoire d’un syndrome
narratif
Francis FARRUGIA
Chapitre I
Classifications et procédés méthodologiques sur
la catégorie de temps. Proposition d’après la
lecture du kairos de Cornelius Castoriadis
Antigone MOUCHTOURIS
Chapitre II
Les caractères originaux de la pensée
sociologique d’Edmond Goblot
Bernard VALADE
Chapitre III
Méthode et vérité : aspects de l’analyse historique
chez Foucault
Panagiotis CHRISTIAS
Chapitre IV
L’interculturalité : un concept à double tranchant
Emmanuel JOVELIN
Chapitre V
Ressemblances et Différences dans les études
cosmopolites. Sociologie de la connaissance et
grammaire de la reconnaissance
Gilles VERPRAET
Chapitre VI
Penser par le milieu : un thêma nouveau. Le
programme de la transaction en sociologie
Jean FOUCART
Chapitre VII
Le raisonnement analogique : un invité-surprise
Marie-Noëlle SCHURMANS
Chapitre VIII
Une épistémologie génétique de la catégorisation
et de la classification.
Histoire d’une affinité transcendantale
Francis FARRUGIA