1

Web-conférence scientifique ‘Les professionnels de la déviance et de la délinquance : quels enjeux d’hybridation ? Pratiques des acteurs, lieux d’intervention et logiques professionnelles’, jeudi 11 février 2021

WEB-CONFÉRENCE SCIENTIFIQUE

Les professionnels de la déviance et de la délinquance :
quels enjeux d’hybridation ?

Pratiques des acteurs, lieux d’intervention et logiques professionnelles

Le jeudi 11 février 2021

Le colloque organisé par le réseau thématique « Normes, déviances et réactions sociales » de l’Association Française de Sociologie (RT3/AFS) et l’Institut du Droit de l’espace, des territoires, de la culture et de la communication (IDETCOM/UT1), en partenariat avec l’Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et de l’Intervention Sociales (ACOFIS), a pour objectif d’explorer les formes de contrôle social et les modes de régulation qui renvoient à un ensemble très diversifié d’intervenants et de mécanismes participant au maintien de la cohésion sociale et contribuant – de manière plus ou moins délibérée
– à empêcher ou à contenir la déviance et la délinquance. Plus précisément, il propose de mener une réflexion focalisée sur les enjeux d’hybridation à l’œuvre dans le champ des réponses et des réactions aux phénomènes déviants et délinquants.

Cette journée rassemble ainsi des recherches en sciences sociales qui interrogent les reconfigurations actuelles des pratiques, des logiques professionnelles et des statuts des acteurs chargés de réguler les désordres, la délinquance et les violences individuelles et collectives dans les sphères de la vie sociale. Il s’agit d’explorer les multiples formes d’agencement, de collaboration, de coordination, voire de concurrence entre les différents acteurs impliqués dans la régulation de ces phénomènes. L’objectif est de dépasser les logiques d’opposition dichotomique (répression/prévention, public/privé, local/national, pénal/social, etc.) pour privilégier des approches qui interrogent le caractère fragmenté, hybride et en recomposition du contrôle social.

8h45 – Accueil connexions

9h00 – 9h30 : Ouverture

PROGRAMME

• Philippe Nélidoff, Université de Toulouse-Capitole, Doyen de la Faculté de Droit et Science Politique

• Lucien Rapp, Université de Toulouse-Capitole, directeur de l’IDETCOM

• Bernard Labatut, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM, responsable du master science politique

• Manuel Boucher, CORHIS, Université de Perpignan Via Domitia, co-responsable RT3/AFS, ACOFIS

9h30-11h00 : Conférence introductive – Animatrice : Giorgia Macilotti, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM, co-responsable RT3/AFS

• Introduction scientifique : les professionnels de la déviance et de la délinquance face aux logiques d’hybridation
– Giorgia Macilotti, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM, co-responsable RT3/AFS

• La pluralisation du policing en France. Logiques d’hybridation, effets de tropisme et enjeux d’articulation – Virginie Malochet, IAU-IDF, CESDIP-CNRS

• Métiers de la sécurité et hybridation des logiques d’action. Le cas des policiers de sécurité publique – Jacques de Maillard, CESDIP-CNRS, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

• Hybridation des acteurs policiers français. Vers un nouveau dualisme policier ? – François Dieu, Université de
Toulouse-Capitole, IDETCOM

 

11h15-13h15 : deux ateliers en parallèle

Sécurité et régulation sociale – Animateur : Bruno Domingo, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM

• Les djihadistes françaises de retour de la zone irako-syrienne – Élodie Cartier, Université de Toulouse- Capitole, IRDEIC

• Lutte contre la radicalisation des familles : quand le dispositif de protection de l’enfance se met au service du traitement de l’enfant dangereux – Lionel Clariana, CORHIS, Université de Perpignan Via Domitia, ACOFIS

• Les professionnels de la déviance et de la délinquance: quels enjeux d’hybridation ? Pratique des acteurs, lieux d’intervention et logiques professionnelles – Konstantinos (Costa) Delimitsos, CRESSPA/GTM Paris 8, IRTS IDF Montrouge – Neuilly-sur-Marne

• La compliance : moyen de mutualisation des acteurs et outils de régulation sociale – Arnaud Malik, Université de Toulouse-Capitole, CDA

 

Prison et actions socio-éducatives – Animatrice : Lucile Franz, ISS-LINES, Université de Lausanne

• « Je ne suis pas un porte-clés ! » : entre regards des « autres » et analyses des surveillant-e-s de prison sur leurs pratiques professionnelles – Katia François-Maïkoouva, CREF, Université Paris Nanterre

• Alliances face à la déviance : quand les professionnels de la surveillance et de la bienveillance se coordonnent dans le cadre de la peine de placement sous surveillance électronique – Mathias Dambuyant, EHESS, IIAC

• La marge de manœuvre de l’enseignant en milieu pénitentiaire – Valérie Radawiec, ECP, Université Lumière
Lyon 2, Inspé de l’Académie de Lyon

• Transition entre suivi social en établissement de détention et assistance de probation en milieu ouvert : une collaboration multipartenariale sans collectif transverse est-elle possible ? – Daniel Lambelet, HETSL, HES-SO

• Le Programme de Mobilisation pour favoriser l’Accès aux Soins de Lyon Corbas : synergies et oppositions dans le traitement de l’addiction en prison – Gabriel Voisin-Moncho, ENS-Lyon

 

Après-midi

PAUSE DÉJEUNER

14h15 – 16h15 : deux ateliers en parallèle

Sécurité et interventions sociales – Animateur : Mohamed Belqasmi, ACOFIS, LERS- IRTS-IDS-Normandie, URMIS-UCA

• Ensemble « pour renforcer le maintien de l’ordre public et garantir la santé publique » : L’affrontement du crack à Paris entre gestion étatique et citoyenne – Julie Costa, CERREV, Université de Caen

• Les Correspondants de nuit à Lausanne – une nouvelle forme de contrôle social entre social et sécuritaire – Lucile Franz, ISS-LINES, Université de Lausanne

• À l’interface de l’éducatif et du répressif. Paradoxes, enjeux et conflits de loyauté des Référents Laïcité Citoyenneté de la Protection Judiciaire de la Jeunesse – Clément Beunas, CLERSE, Université de Lille et CNRS

• La réintégration sociocommunautaire des jeunes adultes judiciarisés : enjeux de l’hybridation des différentes lo- giques et pratiques d’intervention – Bastien Quirion, Université d’Ottawa, Sylvie Hamel, Jocelyn Gadbois, Natacha Brunelle, Université du Québec à Trois-Rivières

 

Champs judiciaire et médico-social – Animatrice : Laura Delcourt, CeRIES, Université de Lille

• Quand le social rencontre le judiciaire : l’exemple du programme social en itinérance de la cour municipale de
Montréal – Isabelle Raffestin, École de travail social, Université de Montréal

• Dualité morale dans la gestion de la déviance juvénile au Sénégal : entre éthique institutionnelle et morale du sens commun – Safietou Diack, Institut de recherche pour le développement

• Réguler les déviances des enfants ou celles de leurs parents ? Différenciation et hybridation dans les logiques de protection des mineur.es au civil et au pénal – Géraldine Bugnon, HETS, HES-SO Genève, Olivia Vernay, HETS, HES-SO Genève et FPSE-Université de Genève

• Psychiatrie : séjours longs, désinstitutionnalisation, réseaux d’intervenants – Hélène Tilman, Université de
Liège, École Supérieure des Arts de la ville de Liège

16h30 – 18h00 : Conférence conclusive – Animateur : Thibaut Besozzi, LIR3S, Université de Bourgogne, co-responsable du RT3/AFS

• Médiateurs, éducateurs et police de rue : entre confrontation, coopération et méfiance réciproque – Manuel
Boucher, CORHIS, Université de Perpignan Via Domitia, co-responsable RT3/AFS, ACOFIS

• Les responsables de résidence très sociales : un métier sous tension – Hervé Marchal, LIR3S, Université de
Bourgogne

• Un historique conflictuel : distance, méfiance et tensions des jeunes des « quartiers » avec les agents d’encadrement – Eric Marlière, CeRIES, Université de Lille

• Peut-on parler d’un champ du contrôle social ? – Gérard Mauger, CSE, CNRS

• Psychiatrie et contrôle social : chronique d’une disparition – François Sicot, LISST, Université Toulouse 2
Jean Jaurès

Comité d’organisation

Giorgia Macilotti, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM, co-responsable RT3/AFS
Manuel Boucher, CORHIS, Université de Perpignan Via Domitia, co-responsable RT3/AFS, ACOFIS
Thibaut Besozzi, LIR3S, Université de Bourgogne, co-responsable du RT3/AFS
Bruno Domingo, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM
François Dieu, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM
Bernard Labatut, Université de Toulouse-Capitole, IDETCOM

Inscription obligatoire avant le lundi 8 février 2021 sur le site de l’ACOFIS (participation gratuite) : http://acofis.org/component/content/article/548-2020-12-15-12-30-23.html