Reporté – Soirée projection-débat autour de la série “Jeux d’influence” | 5/11 18h-20h | Cinéma Majestic Bastille

Reporté – Soirée projection-débat autour de la série “Jeux d’influence” | 5/11 18h-20h | Cinéma Majestic Bastille

EN RAISON DE LA SITUATION SANITAIRE, CET EVENEMENT EST REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE
A l’occasion de la publication du sixième numéro de la revue Biens Symboliques consacré à la production de la télévision, auquel ont contribué plusieurs membres du RT37, le séminaire Séries et sciences sociales et le réseau thématique “Sociologie des médias” de l’Association Française de Sociologie ont le plaisir de vous inviter à une soirée projection-débat le 5 novembre prochain de 18h à 20h au cinéma Le Majestic Bastille (2-4 boulevard Richard Lenoir 75011 Paris). 
Le débat portera sur la série Jeux d’influence (Arte, 2019), dont le premier épisode sera projeté en première partie. Il se fera en présence du réalisateur de la série Jean-Xavier de Lestrade, du chercheur Jean-Noël Jouzel (Centre de sociologie des organisations de SciencesPo), spécialiste de la question des pesticides et des enjeux de santé environnementale, et des contributeurs et contributrices du numéro thématique de Biens Symboliques “Faire (de) la télévision” coordonné par Séverine Sofio et Muriel Mille.
L’entrée est libre et gratuite sur inscription : https://framadate.org/JHclWls4cxaQQGZV
En raison du contexte sanitaire, le nombre de places est limité à 150 (un siège sur deux) et le port du masque est obligatoire.

Synopsis de la série « Jeux d’influence » :
Un agriculteur, Michel Villeneuve, tombe inanimé au pied de son tracteur, alors qu’il vient d’épandre un pesticide. L’entreprise qui le fabrique cherche à obtenir l’autorisation de mise sur le marché d’un nouveau produit présenté comme écologique, et s’attache les services d’un cabinet de lobbying, alors qu’un député mène un combat pour l’interdiction des pesticides les plus toxiques. La série s’inspire de l’affaire Monsanto, qui a vu, en France, l’agriculteur Paul François attaquer en justice la firme américaine, après être tombé malade en ayant utilisé un de leurs produits.
Aucun commentaire

Désolé, il est impossible de commenter.











Paiement en cours

S'il vous plaît ne pas actualiser la page ou utiliser le bouton retour