RT34 et RT35 – Journée d’études « Les mondes associatifs à l’épreuve des politiques migratoires » – 3 avril 2023, Paris

RT34 et RT35 – Journée d’études « Les mondes associatifs à l’épreuve des politiques migratoires » – 3 avril 2023, Paris

Les mondes associatifs à l’épreuve des politiques migratoires

Lundi 3 avril, Paris

Site Pouchet du CNRS, au 59 rue Pouchet, Paris 17e

Journée d’étude organisée par les RT34 (Sociologie politique)

et RT35 (Sociologie des mondes associatifs) de l’AFS

avec le soutien de l’AFS et des laboratoires ART-Dev, Centre Max Weber et CURAPP

 

9h15 – Accueil

9h45 – Introduction Florence Ihaddadene (Université Picardie Jules Verne/CURAPP-ESS), Camille Martin (ENS Lyon/CMW), Mathilde Pette (UPVD/ART-Dev)

10h-12h30 – L’action associative aux prises avec l’État et les politiques publiques

Tessa Bonduelle (Université de Toronto, Université Paris 8/LEGS) : Militantisme / Marges de manœuvre : Les négociations des associations opératrices de l’État pour préserver « un peu d’humain » dans le domaine de l’asile

Maureen Clappe (Sciences Po Grenoble, Université Grenoble Alpes/Pacte) : Vers une marchandisation et/ou
une « gratuitisation » de l’interprétariat dans les politiques d’asile ? Diviser, techniciser et professionnaliser les savoirs associatifs (1973 – 2020)

Patricia Loncle (EHESP/Arènes) et Guillaume Negri (IEP de Rennes/EHESP) : Au nom de l’État ou à la place de l’État ? Les actions menées par les associations locales en faveur de l’hébergement et du logement des personnes exilées (l’exemple de la Bretagne)

Célia Nguyen (Université Côte d’Azur/URMIS) : Déficit de mise en œuvre de la politique publique linguistique d’immigration : délégation aux acteurs associatifs, « délégation par défaut », quelles interactions ?

Discussion : Romane Sabrié (Université Paris Nanterre/Sophiapol) et Camille Martin (ENS Lyon/CMW)

 

14h-16h – Espaces et acteurs locaux d’une politique de dispersion

Alexandra Clavé-Mercier (Université de Tours/CITERES – Cost) et Estelle D’Halluin (Université de Nantes/CENS) : Reconfigurations de la division du travail salarié et bénévole dans l’accompagnement des demandeurs d’asile et réfugiés en territoire périurbain : les effets des politiques de dispersion et des nouvelles normes de gestion publique

Isabelle Siffert (Université Rennes 2/Espaces et Sociétés) : De la dispersion des exilés à la mise en mobilité des associations médico-sociales : « l’aller-vers » face à la « crise de l’accueil des migrants »

Margaux Verove (Université Caen Normandie/Espaces et Sociétés) : La dispersion des demandeurs d’asile dans les espaces ruraux : naissances de solidarités locales et contrôles des acteurs gestionnaires

Discussion :  Thomas Douniès (Université Picardie Jules Verne/CURAPP-ESS) et Florence Ihaddadene (Université Picardie Jules Verne/CURAPP-ESS)

 

16h30-18h30 – Associations intermédiaires, jeux de coopération et (mise en) concurrences

Agnès Aubry (HESTS/HES-SO Valais) : Les « petites mains » de la mise en œuvre des politiques d’accueil et d’assistance : des actrices associatives (tout) contre l’État néolibéral

Nicolas Quirion (Université de Paris/URMIS ; Université Fédérale de Rio de Janeiro/IPPUR) : Chercher la complémentarité, composer avec la conflictualité : le cas d’une association de bénévoles adossée à un CADA

Damien Simonneau (INALCO) : L’impossible plaidoyer politique ? Défis pour une coalition de solidaires, les États Généraux de la Migration en France entre 2017 et 2021

Discussion : Anne-Cécile Caseau (INJEP)et Mathilde Pette (UPVD/ART-Dev)

 

Aucun commentaire

Désolé, il est impossible de commenter.











Paiement en cours

S'il vous plaît ne pas actualiser la page ou utiliser le bouton retour