CR des JE “Pratiques coopératives et participatives en santé” (RT 1 et RT 19), les 28/29 mars 2019

CR des JE “Pratiques coopératives et participatives en santé” (RT 1 et RT 19), les 28/29 mars 2019

Pratiques coopératives et participatives en santé : 

partage des tâches et redéfinition des frontières professionnelles,enjeux de savoirs et luttes de pouvoir 

Les journées du RT1 et du RT19 ont été organisées par 3 membres du bureau du RT1 : Thomas Denise (CERReV, université de Caen Normandie), Sophie Divay (Cérep, université de Reims), Lucile Girard (Centre Georges Chevrier, université de Bourgogne) et 3 membres du bureau du RT19 : Marie Dos Santos (Cermes3, CNRS), Cécile Fournier (Irdes, LEPS) et Aymeric Luneau (CESCO-PALOC, MNHN).

Ces journées ont réuni plus de 120 personnes venues de France, de Belgique et du Québec, intervenant.e.s ou auditeur.e.s libres, principalement chercheur.e.s, doctorant.e.s, mais également professionnel.le.s de la santé et décideurs.

Elles s’inscrivent dans la continuité des activités scientifiques menées par nos RT et font notamment suite aux journées d’études organisées par le RT19 qui portaient sur l’interdisciplinarité. L’objectif de ces précédentes journées était de porter un regard sur l’interdisciplinarité perçue comme un nouveau défi dans le monde de la santé mais aussi comme une clé de compréhension des grands enjeux sanitaires. Le RT19 a travaillé de concert avec le RT1 pour réfléchir sur les frontières professionnelles en santé et interroger ce que les formes de travail en commun, comme la participation et la coopération, font aux partages des tâches de soin et aux segments professionnels en santé. Cet argumentaire a recueilli plus de 70 propositions. Preuve, s’il en fallait une, qu’aujourd’hui, les dimensions participatives et collaboratives interrogent autant les chercheurs que les acteurs de terrain.

Les liens entre la sociologie des professions et la sociologie de la santé sont historiques, nos deux RT se sont maintes fois enrichis en croisant leurs domaines de recherches respectifs. Au cœur de ces journées, il s’agissait de réfléchir à la manière dont les recherches participatives renouvellent aujourd’hui les pratiques des chercheurs et interrogent le processus réflexif propre à la sociologie.

De nombreux travaux et pistes de recherche ont alimenté les interrogations portées par ces journées, interrogations centrées de manière non exhaustive sur : 1) la genèse et l’actualité des pratiques coopératives en santé ; 2) le renouvellement des lignes de partage entre professionnels, patients, proches et associations d’usagers ; 3) la production, la légitimation et l’articulation des savoirs en santé ; 4) les dynamiques de groupe et les types d’interaction entre les acteurs en présence (coopérations, conflits, négociation, etc.) ; 5) l’évolution des monopoles d’exercice et de la place des destinataires de l’activité ; etc.

La question des formes de « travail en commun » a été traversée par une trame plus générale, centrée sur la reconnaissance, la légitimité et l’autonomie des acteurs de la santé. Ces journées d’études ont été l’occasion d’explorer plusieurs pistes de recherche et d’apporter une contribution à l’analyse des tensions et/ou des formes de coopération entre professionnels et usagers pour la maîtrise du travail, mais aussi, des mécanismes de régulation déployés dans la définition de l’activité, ou encore, des stratégies de production et de légitimation des savoirs professionnels et des savoirs « par le bas ».

L’enthousiasme des participant.e.s à l’égard de ces réflexions et la qualité des débats sont venus souligner l’importance de faire perdurer les projets collectifs entre nos deux RT pour favoriser cette dynamique d’échange. C’est dans cette perspective que ces deux journées d’études inter RT1-RT19 se sont inscrites, en ouvrant la voie à de nouvelles directions d’analyse et de recherche en santé, cristallisées autour des pratiques coopératives et participatives, mais aussi autour des reconfigurations professionnelles qui s’opèrent dans des espaces en pleine transformation.

Nous remercions Patrick Castel, Olivia Gross et Alexandre Mathieu-Fritz qui ont introduit ces journées, ainsi que Baptiste Godrie, Audrey Mariette et Laure Pitti pour leur conclusion.

Macintosh HD:Users:marie:Desktop:RT1&RT19 mars 2019:photos JE 28-29.03.19:DSC_0100.JPG

Conférences de clôture des journées d’étude

Durant ces journées, dont le programme est accessible ici : https://journees-rt1-19.sciencesconf.org/data/pages/Programme_RT1_19.pdf, 20 ateliers ont été déployés autour de différentes thématiques et communications. 

Nous tenons à remercier l’ensemble des communicant-e-s, ainsi que les discutant-e-s de chaque atelier pour leur travail d’analyse et de synthèse.

Macintosh HD:Users:marie:Desktop:RT1&RT19 mars 2019:photos JE 28-29.03.19:DSC_0036.JPG

Atelier 13- 1 : Rapports de pouvoir entre groupes professionnels médicaux

Nos remerciements vont également aux partenaires qui ont contribué, par leurs financements et leur aide matérielle, à la réussite de ces journées : l’AFS, le Centre Georges Chevrier, le Cérep, le Cermes3, le Cerrev, le GT21 de l’AISLF, l’Irdes, le LEPS et l’IDHes de l’Université de Paris Nanterre qui a accueilli cette manifestation dans le bâtiment Max Weber.

Forte de cette expérience, l’équipe du RT1 et du RT19 souhaite prolonger les échanges autour d’un projet de publication, puis de séminaires… Les idées de projets affluent.

Macintosh HD:Users:marie:Desktop:RT1&RT19 mars 2019:photos JE 28-29.03.19:DSC_0154.JPG

Le comité d’organisation

Aucun commentaire

Désolé, il est impossible de commenter.











Paiement en cours

S'il vous plaît ne pas actualiser la page ou utiliser le bouton retour