RT25

Congrès 2019 - Appel à communications du RT 25

Appel à communications du RT 25 « Travail, organisations, emploi »

 

Congrès de l’AFS 2019

 

Dans le monde du travail, qui classe, est classé, déclassé, reclassé et comment, avec quels outils, pratiques et valeurs promues ? Qui conçoit, met en œuvre, subit, conteste ou contourne ces modalités de classement ? Quels en sont les effets sur les travailleurs et les travailleuses, le contenu du travail, les modes de management et les formes d’organisation du travail ? Aussi, comment distinguer, voire articuler, d’un point de vue analytique, les classements comme catégories de pensée, c’est-à-direcomme « paires de lunettes » (censurant, masquant ou donnant à voir),et les classements comme outils d’action (modes de management ou d’évaluation par exemple) dans le champ du travail, des organisations et de l’emploi ? 

 

Les communications attendues devront répondre à ces questions en s’inscrivant dans l’un des quatre axes suivants :

 

1.    Comment et par qui sont fabriqués et mis en œuvre les outils de classement ? En quoi les acteurs subissent-ils, s’emparent-ils ou résistent-ils à ces dispositifs, à leur logique et leurs effets ? Comment ces classements évoluent-ils, sont-ils appropriés, contournés, voire subvertis ?

 

2.    En quoi les innovations organisationnelles, managériales et technologiques transforment-elles le contrôle social du travail ? Quels sont les effets pratiques et symboliques des classements introduits par ces dispositifs sur les rapports sociaux (relations de travail, modes d’évaluation, hiérarchisations, trajectoires professionnelles, formes d’exploitation, conflits de légitimité) ou sur la recomposition des activités (capitalisme de plate-forme, externalisation…) ?

 

3.    Quelles relations peut-on observer entre les représentations du travail par les différents acteurs et les classements qui leur sont associés ?  Quels effets cela produit-il sur la définition des objectifs, la division du travail, le travail au quotidien et les évaluations (à l’image de la tarification à l’activité dans le secteur hospitalier ou des critères d’évaluation de l’« excellence » dans le monde de la recherche) ?

 

4.    Enfin, à un niveau plus réflexif et épistémologique, quels sont les apports et limites des catégories d’analyse utilisées en sociologie du travail et de l’emploi (variables, concepts, théories, paradigmes…) ? Que donnent-elles à voir et laissent-elles dans l’ombre ? Quelles difficultés pose leur articulation ? Et en quoi est-il parfois nécessaire de changer de catégories d’analyse, ou d’en inventer de nouvelles, pour mettre en lumière d’autres aspects de la réalité sociale ou en proposer d’autres interprétations ?

 

Les communications attendues s’appuieront sur des activités de recherche achevées ou en cours et/ou sur des réflexions conceptuelles. 

 

Les propositions de communication devront indiquer les nom et prénom de (des) auteur(s), leur(s) statut(s), les établissement(s) et laboratoire(s) de rattachement, l’(les) adresse(s) électronique(s), le titre de la communicationainsi qu’un résumé de 2 500 signes maximum (espaces et bibliographie compris) précisant l’axe choisi, l’objet et la problématique traités, et les principales références bibliographiques.

 

Calendrier :

-       Les propositions doivent être déposées au plus tard le 17 février 2019 sur la page du RT 25 sur le site de l’AFS (http://afs-socio.fr/rt/rt25/).

-       Les réponses aux propositions seront communiquées à la fin du mois de mars. 

-       Les communications retenues devront être envoyées au mois de juin.

 

Outre ses sessions, le RT 25 co-organisera deux sessions communes (cf. AAC sur la page du RT) :

-       une avec le RT 30 (Sociologie de la gestion) ;

 

-       et une autre avec le RT 4 (Sociologie de l’éducation et de la formation) et le RT 46 (Formation, certification, qualification)

Pour répondre à cet appel à communication, merci de vous connecter :













Paiement en cours

S'il vous plaît ne pas actualiser la page ou utiliser le bouton retour